UN AIR DE RESISTANCE A L'OPERA

Un air de résistance à l'Opéra

Au lendemain de l'armistice, l'Opéra Garnier est le premier bâtiment qu’Hitler visite à Paris. Les vainqueurs ont à l’époque un double objectif. Divertir les troupes et établir un lieu de rencontre avec les autorités françaises pour mieux faire accepter leur domination. Pourtant, au même moment, dans les coulisses, la résistance s’organise. Des carnets de correspondance écrits durant cette période ont été récemment découverts.   Filières d'évasions, rédaction et distribution de tracts, caisse de solidarité pour les prisonniers de guerre ou le personnel juif, organisation de concerts de musiques interdites, collectes d’armes, création d'un groupe armé qui participera à la libération de Paris... Les carnets établissent de façon irréfutable la diversité des actes courageux qu'ont osé accomplir les artistes et techniciens de l'Opéra Garnier.   "Un air de résistance à l'Opéra" va raconter cette histoire oubliée. En ces années sombres de l'Occupation, l'Opéra de Paris a été le théâtre d'une étonnante et dramatique histoire qui s’est joué en huis clos au cœur d'une institution prestigieuse située juste en face à la Kommandantur allemande.    Sur des airs d'opéras et de musiques de ballets, grâce à un dispositif de réalisation original, archives photos et films d'époque inédits se mêlent aux recherches des historiens, à leurs réflexions, comme aux témoignages des personnels actifs et retraités de l'Opéra de Paris pour raconter cette guerre des coulisses.  Ce film va permettre aussi d’appréhender l’histoire sous un angle original : la culture et la vie d’une institution culturelle en temps de guerre.